391341_157554777714901_396548206_n

 Little A, ou Little V,

Voici 4 mois que tu es venu(e) te nicher dans mon ventre. 4 mois, c'est court, ça passe vite et lentement en même temps.  Le premier trimestre est passé. Celui de toutes les craintes: croire au bonheur au risque de le perdre? Tu as tenu bon, bravo, tu seras fort(e). Tu as tenu bon avec: un voyage en Allemagne, un concert debout, beaucoup de marche, un anniversaire arrosé, un début de régime avec produits drainants. Ne m'en veux pas, je me suis aperçue que tu étais là au bout d'un mois et demi, tellement tu te faisais discret(e). Enfin, façon de parler. On me disait que j'avais une poitrine démente (mais non, mes règles vont arriver), j'ai mangé 3 barquettes de fraises en une semaine (mais non, c'est la saison, c'est tout), j'avais des nausées et vertiges (j'te dis que mes règles vont arriver!). Et puis bon, bah mes règles ne sont jamais arrivées, et j'ai découvert, avec surprise, que tu avais élu domicile dans mon ventre, du côté gauche. Je peux te dire que ton papa et moi étions heureux, mais heureux! Quelle belle surprise, alors!

Nous avons trouvé ton prénom tout de suite. Une évidence. Que tu sois fée ou lutin. D'ailleurs, tout le monde me dit que tu seras fée. Ton arrière-grand-mère, les amis, ton papa qui rêve de toi la nuit. Moi je me marre si tu as une zigounette. Nous devions connaître ton sexe aujourd'hui, mais le gynéco avait beaucoup de retard et nous aurons la réponse le 11 Septembre.  Quoiqu'il en soit, nous t'aimerons, nous t'aimons déjà. 

Et si on parlait chiffres, maintenant? 3: c'est le nombre de kilos que tu m'as fait prendre jusque là. Plutôt raisonnable, hein, surtout avec tous les Kinder Bueno qu'on s'enfile, toi et moi. 1/7639: c'est le risque ultra minime que tu sois trisomique. Autant te dire que je ne m'inquiète absolument pas. 145: c'est ton rythme cardiaque. Tu tiens de ta mère, toi! 6350: c'est le nombre de personnes que j'ai envie d'envoyer sur les roses, qui me donnent des ordres conseils alors que je ne leur demande rien. Une fois encore, je le répète: tu as tes grandes cousines qui me disent comment faire, "tata" Sabrina, monsieur le gynéco. Et puis, dis-leur, toi, qu'avant d'être un enfant "trop bien stylé" tu seras un enfant "trop bien éveillé et éduqué". Donc pas la peine qu'on t'offre des fringues fashion/ gothique/ qui feront de toi une bête de foire.

Car ton papa et moi, je te le promets, on veut t'offrir une enfance normale, loin des nuisibles. Tu veux que je te dise, Little A ou Little V? Tu vas avoir une enfance heureuse! Même les jours où t'en auras marre de tes vieux cons de réac qui ne comprennent pas pourquoi tu préférerais comme tous les copains/copines un Ipad plutôt que des vrais jouets. Enfin, si, tu comprendras. Car tu seras notre enfant, donc forcément exceptionnel.

Ta maman.